Course Classique Faculté

Notre Faculté

post-013

Pablo Barragan

Clarinette
GVainqueur de la Prix Credit Suisse Jeunes Solistes 2013, le jeune clarinettiste espagnol Pablo Barragán fait ses débuts comme soliste au prestigieux Festival de Lucerne, dans un récital enregistré et publié par le SFR et publié en CD par le Credit Suisse Fondation. La critique le définit comme un musicien d'exception non seulement par la force de leurs interprétations ou exécutions, mais aussi par leur présence sur scène, leurs compétences de communication et de leur sensibilité.

Il a reçu de prestigieux concours nationaux et internationaux, comme le concours International de l'ARD Munich 2012, 1Prix ER des Jeunesses Musicales d'Espagne 2011 ainsi que des compétitions de spéciale européenne de Music Award pour les jeunes (EMCY).

Ses engagements récents et à venir, mentionnons ses débuts à l’historique Festival de Gstaad Menuhin 2015 et Schloss Elmau 2016 avec pianiste Maki Wiederkehr, concerts avec l’Orchestre philharmonique de Malaga, son étroite collaboration avec le Goldmund Quartett, ou son invitation en tant que soliste au Suisse Murten Classics Festival 2017 jouer le KV622 Mozart.

Dans sa carrière, notamment son premier album solo en Espagne avec l’Orquesta de Radio Televisión Española au Teatro Monumental de Madrid sous la direction de Clemens Schuldt, Comme ça
comme dans Bâle avec l’Orchestre symphonique de Bâle dans le Concerto de Nielsen, sous la direction de Gabriel Feltz et Prokofiev avec le maestro Adrian Pravaba. Il a été invité à collaborer
avec le soliste de l’orchestre de chambre de Bética, la Sinfonietta slovaque Bratislava, l’Orchestre du Chambre de Delémont ou le Neues Orchester Basel, inter. Paul a donné des récitals dans
certaines des principales audiences en Espagne, dans le Palais de la Música Catalana, Auditori Barcelone, Auditorium National, Auditorium Sony Escuela Superior de Musica Reina Sofia, Fundación Juan mars ou Teatro Maestranza.

À partir de 2007, Pablo Barragán a été membre de l’orchestre West-Eastern-Divan, sous la baguette de Maestro Daniel Barenboim, qui a participé aux concerts symphoniques et de chambre dans les meilleures salles et festivals du monde entier.

Dans son intense activité de chambriste, Il est fréquemment invité à des festivals tels que Davos Festival Young artiste en Concert, MusikWerk Luzern, Musique des Lumières, Lingotto de Turin, Festival de musique de chambre de Salzbourg, Podium Festival Esslingen, Ciclo generación Ascendente, Journées de la musique franconienne Alzenau, Malte Festival de musique de Victoria, Festival de musique de chambre de Adelboden, El de o été chambriste Zürichsee cercle de musique de Chambre Suisse. Pablo Barragán a enregistré pour la Radio nationale d’Espagne, Bayerische Rundfunk BR, France Musique, Calclassics, SFR (Télévision Radio Suisse), DECCA, RAI et la BBC.

Né à Marchena (Séville) dans 1987, Il a étudié au Conservatoire de musique Manuel Castillo et la Fondation Barenboim-Said à Séville avec Antonio Salguero, Ildefonso Moreno et Matthias Glander. Paul fait partie d’une génération de musiciens andalous, formé au sein de l’Orchestre des jeunes d’Andalousie (OJA), années d’exception sous la baguette de son maître, Michael Thomas.

En 2009 Il a reçu une subvention de la Fundación Caja Madrid pour déplacer vers la ville de Bâle (Suisse), où il poursuit sa formation artistique à la Musik Akademie sous la tutelle du professeur François Benda. Développez vos connaissances avec les professeurs Anton Kernjak, Benjamin Engeli, Felix Renggli, Ferenc Rados et Sergio Azzolini, et obtenez des conseils de clarinettistes célèbres comme Martin Fröst et masterclasses, Marcos Perez Miranda, Défi Bieri, Dimitri Ashkenazy, Vicente Alberola ou Piotr Szymislyk.


post-013

María Esther Guzmán

Guitare classique
MAria Esther descend de la lignée maternelle d’une longue dynastie de musiciens, le “Guervos”, nom de famille qu’elle porte à la 8e place; ils sont venus des pays-bas et le premier d'entre eux est entré en Espagne avec la chapelle de la musique de Carlos I, donnant lieu à une longue succession de musiciens dans toutes les générations, à ce jour. Continuation de cette dynastie, Maria Esther naquite à Séville, Il a fait sa présentation publique à la 4 années dans le Teatro Lope de Vega dans sa ville natale, à la 11 Obtient le premier prix dans la RTVE à la présidence du capitaine jury Joaquín Rodrigo. À 12 Il est entendu par le capitaine. Segovia, recevoir des éloges et des conseils, cette même année a été choisi pour agir dans la Galerie nationale des Jeunesses Musicales à Ibiza, où il a eu un succès retentissant du public et des critiques. Faire votre carrière au Conservatoire supérieur de musique de Séville, sous la direction de l’Amérique Martinez, se terminant par 1985 prix spécial.

Parfait avec les maîtres. Carlevaro, L. Brouwer, A. Diaz et D. Russell, notamment. Il a obtenu 6 Premiers prix nationaux et 13 International. Voyageur infatigable, votre présence est demandée par les sites plus importants d’Europe, Asie et en Amérique, en concert ou avec orchestre, sous la direction de professeurs tels que: E.Gª Asensio, L. Brouwer, C. Metters, O. Alonso,C. Vous florea, P.Halffter, etc. En dehors de son activité de soliste, Il travaille régulièrement avec plusieurs ensembles de chambre et forma un duo avec la flûtiste ordre Luis, et le guitariste Takeshi Tezuka.Ha effectués dans les salles de concert de grande importance tels que le Teatro Real de Madrid (1Premier prix national de JJ. MM, 1984), Concertgebouw d’Amsterdam, Auditorio Nacional de Madrid, Palau de la Música de Valence, Palacio de Festivales à Santander, Salle Cemal Resit Istanbul Reg, et les théâtres de La Zarzuela à Madrid, Nacional de Buenos Aires, National du Costa Rica, Maestranza et Lope de Vega de Séville, etc, ainsi que les salles prestigieuses du Japon.

Il a créé le travail “Cette bonne Caminito” j. Rodrigo dans 1987, et “Paseo de los Tristes” j. Romain Garcia dans 1993 avec l’orchestre de Cordoue dirigé par Leo Brouwer, effectuer l’enregistrement sur CD. Également effectué les premières de 4 le Quichotte commémoratif fonctionne dédié à Esther María, et d’autres 3 en hommage au compositeur M. Château au sein du Festival International de Santander 2005 et le Festival de printemps de JJ. MM. Séville en 2006, respectivement. Il a joué la première en Asie de la Toccata de J retrouvée. Rodrigo. Il convient de souligner leurs tournées et les enregistrements annuels au Japon du 1988. Il a enregistré 1 LP, 26 CD, 4 vidéos et 1 DVD. Prix de la culture “Jeune musique Andalousie” 1994. RYTHME de son prix de journal CD de J. Arcas. En 1998 hommage lui dans JJ. MM. Séville, par son “Noces d’argent” avec la musique. Elle est professeur à l’Escuela de Música « Musique d’Andalousie » de Séville et enseigne des classes de maître en Espagne et ailleurs.

Dans l'année 2002 Elle a été nommée membre à part entière académique de l’Académie royale des beaux-arts de Sta. Elizabeth de la Hongrie à Séville. En 2011 le prix a été décerné “Trujamán” Guitare de sa carrière artistique, livré dans le Palau de la Música de Valence, et à la fin de 2012 le “Médaille Andrés Segovia” accordée par la Fundación Andrés Segovia de Linares.


post-013

Antonio Moreno

Percussion / Marimba dans le Flamenco
Es un musicien éclectique, influencé par la tradition culturelle de sa ville natale, Utrera, en ce qui concerne le flamenco historique et contemporain. Créer un nouveau concept dans l'interprétation, Il allie la tradition de cet art avec une solide expérience dans la musique classique européenne.

Professeur de percussion au Conservatoire de musique de Badajoz de la 2001. Diplômé du Conservatoire de musique de Séville, études avancées réalisées au Conservatoire de Bayonne (France). Et il est en possession du titre de docteur, Comment Laudem, par l'Université de Séville, pour sa thèse les percussions Flamenco: Modèles d’interprétation et d’analyse musicologique. Il donne des cours et des master classes à l'Université de Séville, École supérieure de musique « Musikene », conservatoires de Toulouse, Clermont Ferrand, Paris, Écoles secondaires de l'Estrémadure, Ecole internationale de musique sons de Utrera, etc.

Vous recevez l'avis de personnalités de prestige reconnu de percussion et de Flamenco comme Jean Geoffoy, Gilles Midoux, Les percussionnistes à Strasbourg, William Moerch, Gerardo Núñez et Chano Domínguez entre autres. Il a été membre de l'Orchestre des Jeunes de l'Andalousie et méditerranéen de la jeunesse, concert tournée par la géographie espagnole et française. Collabore avec les orchestres symphoniques de Séville, Cordova, Malaga, Extremadura et Algarve (Portugal).

Il agit ensemble français Vox Nova, Assemblée XX-XXI, Claude Delangle, J. Geoffroy, Butch Morrichs (Jazz), les cantaores du Flamenco Fernando Terremoto, Juan Jose Amador, Rafael de Utrera, Tomás de Perrate, Lacs de David et le chanteur Rocío Márquez, dans des scénarios tels que le Teatro Real, Le village Theatre (Paris), dans les cycles de musique contemporaine et Jazz de Séville (Teatro Central), Biennale de Flamenco, Festival de danse de Marseille (France), Quinzaine de San Sebastian, Festival de Santander, Montréal, Rome...De 1999 formé un duo avec le saxophoniste John M. Jimenez, actuellement faire Lorca projet, collaboration avec le plasticien Pedro g.. Rosemary.

Il propose le marimba d'accompagnement du chant, dans un spectacle qui conçoit avec le chanteur Juan José Amador, à Badajoz (2011). À la Biennale de Flamenco de 2010, présente cet instrument, accompagnant le guitariste Paco Escobar, dans son ouvrage « Un Contratiempo ». Et en 2015 son premier spectacle en solo, « To the beat », qui est définie à la Biennale de Flamenco de 2016, à Séville.

Il a créé des œuvres de compositeurs de la stature de Alain Bancquart, Robert Pascal, Mauricio Sotelo, Daniel Sprintz, Bernd Asmus, Roman Samano, Yeznikian franc, José Ignacio de la Peña, notamment. Et participe à de nombreux enregistrements, avec le regroupement de début de musique céruse, Anthologie des chansons de Extremadura, Assemblée XX-XX, guitariste Paco Escobar, Flamenco et Université (Vol.IX).

Il agit en compagnie de danseur Israel Galván depuis 2005, les spectacles de l'arène, La fin de cet état de choses, redux, Le réel et le Fla-co-hommes, tournée des festivals de musique et danses du monde.

Il est lauréat du récif, meilleur instrumentiste du Flamenco, dans la compétition de LIV International du Cante de las Minas.


post-011

Miguel Ángel Lorente

Saxophone
MMiguel Angel Lorente se termine le cursus spécialisé en saxophone à le RCSMM avec professeur D. Manuel Miján dans la 2005 avec les honneurs, obtenir la meilleure note dans toutes les années précédentes, et 2005, l'accès au Conservatoire National de région de Lyon, où se trouve l'amélioration avec Jean-Denis Michat.

Votre intérêt continu à découvrir la place qu'occupe actuellement le saxophone et son répertoire, ainsi que leurs perspectives au sein des courants d'avant-garde conduits au Conservatoire National de musique et de danse de Paris (CNSMDP), où dans 2006 Il est admis dans la spécialité DFS à la classe de Claude Delangle. Quatre ans plus tard se termine le Master spécialisé en saxophone avec la qualification de "trois puits à l' unanimité du jury" pour maîtrise instrumentale et avec « trois bon » par le projet artistique d'un récital comprenant trois premières pour saxophone et dispositif électronique en temps réel. Sa relation étroite avec les compositeurs auront eux de consacrer les trois œuvres susmentionnées.

Son intérêt pour le développement du répertoire de saxophone et de la recherche de nouvelles formes d'expression qu'il être lié à des compositeurs de l'IRCAM (Institut Recherche et Coordination Acoustique / Musique).

En octobre de 2007 Il a créé le Concerto pour saxophone et orchestre « Ihesi » Iñaki Estrada avec l'orchestre au CNSMDP de Paris et la direction de Jean Deroyer.

Son activité à l'extérieur de la véranda est tout aussi prolifique au sein de l'avant-garde musicale de Paris, participer avec l'Ensemble « Le Balcon », « Liens » et « Sismal » au Festival de Rome de « Controtempo » et "La création musicale, tout un programme!« en collaboration avec le clarinettiste Alain billard à l'opéra-comique à Paris.

Sa collaboration continue avec l’univers créatif va motiver à vous de faire votre mémoire de Master intitulé « La relation entre le compositeur et l’interprète dans le cadre de la musique électronique ».

Le souci de créativité et d'improvisation vous amènera à participer à la forme régulière depuis le début du 2011 formation en improvisation théâtrale avec la compagnie Jamming et depuis janvier 2014 dans « Le Club d'Impro », avec Javier Pastor, où il participe au Festival international d'Impro à Dublin.

Il a participé avec le ORTVE, ORCAM, l'Orquesta Sinfónica de Madrid (OSM), l'Orchestre National d'Espagne et en tant que soliste avec l'Orchestre symphonique de La Mancha. Il a étudié la formation de saxophone avec les enseignants de l'aime de Christian Wirth, Vincent David, Arno Bornkamp, Jean-Michel Goury, Jean Ives Formeau, Timothy Roberts, Joseph Lulloff, Frédéric L. Nathalie, Eugene Rousseau et Daniel Gauthier.

Il réalise des concerts à Madrid, Barcelone, Cologne, Berlin, Ljubljana, Paris, Lyon, Turin, Milan, Rome, Israël, Boston, Los Angeles, Minneapolis, Chicago, Bangkok, Budapest, Santiago du Chili et le Mexique DF.

Lauréat de plusieurs concours internationaux:

1er prix concours international IX du saxophone « Villa de Benidorm » 2007.
Deuxième prix « Concorso Internazionale di sassofono Marco Fiorindo », Turin 2007.
Troisième prix dans la catégorie soliste « Concours International Adolphe Sax » de l'Hay-Les-Roses, Paris 2010.

À partir de 2014 Il a organisé des cours de Soria, Úbeda, Magallon, Santander, Utrera, Ponferrada, Conservatorio Superior de Poitiers (France) et le Conservatoire Royal de Bruxelles (Belgique).

Il est professeur de musique de Madrid groupe symphonique Municipal de 2010 jusqu'au mois d'octobre de 2015 et il est actuellement professeur de la spécialité de saxophone dans la partie supérieure du centre de musique du pays Basque en S. Sebastian (Musikene), travailler que combine avec le soliste de l'Ensemble « Sismal » et membre du quatuor de saxophones, trompette.


post-011

Manuel Blanco

Trompette
Ndans l’acide 1985 à Daimiel (Ciudad Real), Manuel Blanco commence très tôt à étudier la trompette avec D. Martin Rubio Baeza et D. José Maria Orti Soriano. Il reçoit actuellement également conseils musicaux du pianiste de concert international de Reinhold Friedrich, Ces trois professeurs justifiant d’un intérêt spécial dans leur préparation humaine et professionnelle.

Né à 1985 à Daimiel (Ciudad Real), Manuel Blanco commence très tôt à étudier la trompette avec D. Martin Rubio Baeza et D. José Maria Orti Soriano. Il reçoit actuellement également conseils musicaux du pianiste de concert international de Reinhold Friedrich, Ces trois professeurs justifiant d’un intérêt spécial dans leur préparation humaine et professionnelle.

Il a travaillé comme une trompette solo en première classe comme l’Orchestre du Concertgebouw Amsterdam, Gewandhaus de Leipzig, Orchestre philharmonique de Radio France, Gustav Mahler Jugend Orchester, European Youth Orchestra, Staatsoper de Berlin, Arturo Toscanini Philharmonic, Orchestre Mozart de Bologne, Orchestre du Teatro alla Scala de Milan et l’Orchestre National d’Espagne, ainsi que de l’administration de la stature de Claudio Abbado, MARISS Jansons, Rafael Frübeck, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Daniel Barenboim, Riccardo Chailly, Gustavo Dudamel, Andris Nelsons, Josep Pons, Juanjo Mena, Pablo Heras-Casado, George Pehlivanian, Markus Bosch, Sarriette Andres, Martin Baeza-Rubio, Charles Olivieri-Munroe, Semyon Bychkov, Christoph Eschenbach, David Afkham, notamment.

En tant qu’interprète, Il a joué avec l’orchestre de la Radio bavaroise, Orchestre de la Radio de Munich, Orchestre de chambre de Munich, Orchestre de chambre de Budapest, Orchestre philharmonique de Jeju, Camerata XXI, Philarmonisches Mozarfest Orchester Würzburg, Orchestre symphonique Capella(Saint-Pétersbourg), Hofer Symphoniker, Niederrheinische Sinfoniker, Norddeutsche Philharmonie Rostock, Orchestre symphonique de l’exploitation minière, Orchestre National d'Espagne, Orchestre symphonique de Navarre, Orchestre symphonique de RTVE, Orquesta Sinfónica de Bilabao, Orchestre Municipal de Valence.

L’intérêt de Manuel Blanco par la musique de chambre l’a amené à diriger les cuivres de chambre Méditerranée qui s’est produite partout dans le monde étant le seul quintette des métaux avec plus internationale premiers prix dans des compétitions telles que le Festival de Jeju (Corée du Sud), Lieksa Brass semaine (Finlande), Munich.

Ses prochains projets comprennent deux concerts en soliste avec l’orchestre de Castilla Y León Burgos et Soria, un récital avec piano à Séville, un concert à Dubaï et à la sortie de son premier CD en tant que soliste avec l’Orchestre National d’Espagne et le label Deutsche Grammophon.